Les nouveaux T-shirts femme sont là !

Livraison OFFERTE dans votre point relais dés 69€

Acheter un Vêtement éthique | Le Guide Éco-Responsable

Où acheter un vêtement éthique, éco-responsable et pas cher ?

Acheter un vêtement éthique et devenir éco-responsable, tout le monde en parle. Néanmoins, comment et surtout où acheter des habits fabriqués avec des matières écologiques et par des process éthiques qui respectent les personnes qui les conçoivent ainsi que l’environnement ? À quels labels se fier ? Quels sont les marques et les e-commerces qui les distribuent ? Vous avez envie de bien vous habiller, avec style et élégance, avoir un look moderne tout en étant à l’aise et en respectant vos convictions ? Alors, suivez ce guide élaboré par le staff de NO Autrement, l’enseigne océanique et bio basée sur Noirmoutier-en-Île.

 

Sans titre

Pourquoi s’habiller plus responsable ?

Face à la dérive écologique amorcée depuis plusieurs décennies, les esprits ont réagi. Nous sommes dans l’urgence et chaque action compte. C’est pourquoi, sans drame ni culpabilité, éveillons nos consciences.

 

no-fast-fashion

Refuser une mode jetable : le fast fashion

Selon les études menées par Greenpeace, les dépenses vestimentaires ont augmenté de plus de 60 % en 15 ans. Et d’après le rapport de WWF sur l’industrie de l’habillement et des textiles, en 2030 on parlera de 102 millions de tonnes de vêtements contre 62 millions en 2015. Comment cela est-il possible ?

C’est très simple, on évoque une mode jetable plus connue sous celui de fast fashion. Explications : les grandes enseignes, à l’instar de H & M, Zara, Shein, etc. renouvellent leurs stocks et leur marketing toutes les 2 semaines. Elles produisent énormément de vêtements et elles pratiquent une politique de prix très bas. Ce combo explosif de process est extrêmement attractif pour le consommateur. Malheureusement, les conséquences pour tout un chacun sont désastreuses :

  • Les habits sont de très mauvaise qualité ;

  • Les matières ne sont pas résistantes ;

  • Ils ne durent pas longtemps ;

  • Ils polluent dès leurs productions de matières premières ;

  • Lors de leur transport, lors du lavage ;

  • Et enfin lors de leur recyclage.

epuisement-ressources

Un épuisement des ressources

L’industrie textile pollue fortement et épuise les ressources naturelles. La culture du coton exige une quantité d’eau dantesque. Imaginez : un tee-shirt en coton nécessite 2700 litres d’eau à sa fabrication soit le volume consommé par un Français en 17 jours selon l’ADEME. Voici d’autres chiffres pour réaliser l’ampleur de cet épuisement des ressources dû au fast fashion :

  • 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre chaque année ;

  • Un impact supérieur à celui laissé par les vols internationaux et le trafic maritime ;

  • C’est 4 % de l’eau potable disponible dans le monde ;

  • Fabriquer un jean équivaut à 285 douches soit environ 7000 litres d’eau !

Mais ce n’est pas tout, l’épuisement existe aussi pour les populations qui travaillent à l’élaboration de ces vêtements produits à grande échelle. 

 

 

travail.femmes.coton

Les impacts sociaux du fast fashion

Les grandes enseignes font fabriquer leurs lignes de vêtements dans des pays où la main-d’œuvre est peu coûteuse. La cadence imposée à ces « petites mains » est infernale. De plus, les états ne protègent pas ces ouvriers du textile qui sont tout simplement exploités et qui œuvrent dans des conditions très dures.  

Il n’existe pas de normes et les accidents graves sont nombreux. Selon le rapport de 2020/2021 sur le classement des entreprises qui protègent le bien-être des travailleurs, la majorité d’entre elles obtiennent un score inférieur à 50/100. 

Enfin, selon l’association Max Havelaar France, 80 % de la main-d’œuvre agricole dans certains pays en développement est constituée de femmes. Ces dernières, privées de leurs droits à la terre, au crédit bancaire et à la protection sociale, sans oublier la formation, subissent la discrimination et la pauvreté. 

Par ailleurs, même si ce phénomène est en recul, le travail des enfants existe toujours dans les champs de coton de certains pays.

commerce-ethique

Les victimes silencieuses : les animaux

Dans l’industrie de la soie, de la laine ou du cuir, la maltraitance des animaux est monnaie courante. On parle d’élevage intensif, de confinement et de pratiques douloureuses comme l’arrachage de peau ou le marquage au fer rouge. 

PETA, l’association de défense des animaux recense près d’un milliard de bêtes tuées pour le cuir. C’est sans oublier le colossal impact environnemental de ces exploitations animales dans l’industrie du textile.

Laissons place au respect de la nature et à toute sa beauté. Pour cela, refusons dans un premier temps le gaspillage vestimentaire. Optez pour la durabilité et la solidité avec des matières premières pures et brutes comme le coton bio. Favorisez aussi les matières recyclées. Voici comment le commerce équitable devient une solution.

 

hoodie-art-le-naturel-xl-porte-par-guillaume-xs-porte-par-celine-2

Acheter un vêtement éthique grâce au commerce responsable

Face à ses dérives, comment acheter un vêtement qui n’a pas été fabriqué dans de telles conditions ? Où trouver des tee-shirts en coton bio élaborés de manière éthique ? Voici quelques pistes à suivre pour acquérir des vêtements éco-responsables.

Acheter moins, mais mieux

Le prix d’un sweat fabriqué dans le respect des personnes et de l’environnement peut certes être plus élevé que des produits issus d’une industrie textile dont l’impact est désastreux. Mais, ce sweat sera d’une qualité bien plus élevée et durera plus longtemps. Cela signifie que c’est plus rentable à long terme. D’autant plus, que certaines marques sont très abordables. 

Acheter moins, mais mieux, c’est choisir une qualité de vie plus saine et surtout réfléchie. De quoi avez-vous besoin ? D’un sweat beau, original, solide et agréable à porter ou de 2 sweats fashion, qui grattent et qui se déforment au bout de 3 lavages ?

 

coton.bio

Privilégier des matières écologiques

Qu’entend-on par des matières écologiques ? Ce sont des textiles majoritairement naturels. L’avantage de leurs productions c’est qu’elles n’ont pas besoin d’insecticides et des tonnes d’eau utilisées par la fabrication de matières synthétiques. Et, ces matières sont tellement plus douces et agréables à porter !

Le coton bio, tout en douceur

Le coton bio présente les avantages écologiques suivants :

  • Il est cultivé sans pesticides ;

  • Sans insecticides ;

  • Sans OGM ;

  • Sans colorants ; 

  • Et sans blanchiment à l’eau oxygénée ;

  • Il nécessite jusque 50 fois moins d’eau que le coton classique.

Le lin, non irritant et ultra écolo

Le lin est une fibre naturelle qui n’irrite pas la peau et qui atténue la transpiration. De plus, elle ne nécessite pas beaucoup d’eau tant qu’elle n’est pas teintée. Et, elle retient le CO2 ! La France est le premier producteur mondial, néanmoins, la majorité de sa production va en Asie pour y être transformée et traitée. Là aussi, les mentalités doivent évoluer, car le nettoyage et la teinture du lin exigent une très grande consommation d’eau.

 

recyclage-plastique

Le chanvre, l’antibactérien, l’anti UV et l’anti-transpi

Le chanvre est une fibre miraculeuse qui absorbe l’humidité et qui est naturellement anti bactérienne. De plus, c’est une fibre qui ne se froisse pas ! Sa consommation d’eau se limite aux pluies et c’est un purificateur naturel qui retient le CO2. Enfin, la France effectue la moitié de la production européenne !

Le polyester recyclé

Le plastique c’est fantastique ! Recyclé c’est encore mieux ! Les bouchons de bouteilles transformées en matières recyclées pour fabriquer des hoodies ? C’est possible ! Et selon l’ONG britannique Wrap, ce process permet d’économiser 32 % d’émission de CO2 en comparaison avec le polyester classique. De plus, ce dernier rejette des micro-particules de plastique qui polluent fortement.

 

LOGO  500 px

NO Autrement une marque éthique et éco-responsable

NO Autrement est une enseigne éco responsable dont les fondateurs s’engagent durablement selon leurs convictions éthiques. Soucieux de l’environnement et du respect des personnes, ils ont imaginé une ligne de vêtements bio, fabriqués de manière éco-responsable. Leur credo est de proposer une ligne atypique et rare, la capsule Up To C

Une collection en coton bio et matières recyclées

Leur collection se déploie aussi autour d’une ligne artistique et d’une autre nommée Signature. Originaux et en édition limités, leurs modèles sont imprimés en DTG, ou Direct To Garment. Ce procédé numérique est durable et écologique. Toutes les tailles sont disponibles et même les loulous ont droit à leur collection éthique pour leur peau si fragile.

Chaque vêtement est composé de coton bio et de matières recyclées. Ce sont des produits d’une très grande qualité, car le coton bio est une fibre naturelle et brute. Et, les visuels imprimés au cœur de la fibre représentent des tableaux peints par l’artiste ArtBeige.

Découvrez une créatrice emplie d’émotion et de modernité. Ses créations artistiques sont époustouflantes. C’est une véritable ode à la magie de la nature et de l’Océan.

 

Oeko-tex recadré

NO Autrement, une marque aux multiples labels

De plus, ses process sont garantis 100 % éthiques grâce aux labels de leurs fabriquants :

  • GOTS, ou Global Organic Textile Standard est le plus drastique des labels, car pour en être assigné, le textile doit détenir au minimum 75 % de fibres écologiques et aucun produit toxique n’est toléré dans la fabrication. De plus, les enjeux sociaux sont sérieusement pris en compte selon les Conventions de l’Organisation internationale du Travail, l’OIT.

  • Oeko-Tex labellise les vêtements conçus sans produits toxiques pour l’environnement, mais également pour la santé. Ce label en comporte plusieurs et chacun vérifie un critère différent comme la non-nocivité de l’habit, les impacts sociaux ou le traçage du vêtement.

  • Organic 100 Content Standard, ou OCS 100 est le label de tous les produits non alimentaires qui contiennent 95 à 100 % de matières biologiques. Il certifie tout le traçage de la chaîne de production.

  • Global Recycling Standard ou GRS, c’est le label du polyester recyclé, il certifie la restriction de l’emploi de substances nocives.

  • PETA Approved Vegan est une association qui lutte pour le droit des animaux et la fin de l’utilisation de la fourrure, du cuir, et de l’expérimentation animale. La fabrication des vêtements créée par NO Autrement est réalisée par une entreprise approuvée par PETA.

Hoodie et t-shirt the Water - Up to C - NO autrement

Acheter un vêtement éthique c’est entrer dans une démarche responsable et respectueuse de l’environnement, des personnes et des animaux. Ce guide vous offre l’avantage d’y voir plus clair et de comprendre les enjeux du commerce éthique. Pour acquérir des vêtements solides, durables, en coton bio, fabriqués dans le respect des producteurs et des artisans, certifiés et labelisés, découvrez une boutique qui coche toutes les cases : NO Autrement. Avec une fabrication en édition limitée, la marque évite la surproduction et crée des vêtements audacieux qui répondent à de réels besoins. Plongez dans cet univers poétique et moderne, car chaque sweat, hoodie, robe, crop top, sweatpant et tee-shirt regorgent d’originalité. Adoptez un look streetwear durable et éthique, osez l’aventure !

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,